Actualités

26/10/2016 - Autonomie

Un menu en braille pour les restaurants

12 millions de français seraient touchés par un handicap selon l’INSEE et 1,7 millions de français déficients visuels (environ 3 % de la population).

Depuis la loi du 11 février 2005, les établissements recevant du public (ERP) sont dans l’obligation de permettre et de favoriser l’information et l’accès à l’orientation et au repérage dans les déplacements des personnes déficientes visuelles. Les hôtels et les restaurants doivent alors s’équiper afin d’améliorer leurs conditions d’accessibilité.

Pour les restaurateurs, proposer un menu en braille peut être un atout dans la stratégie d’acquisition et de fidélisation de leurs clients.

Un label en forme d’œil a été créé en 2015 : il peut être apposé sur la vitrine, ajouté à la page d’accueil d’un site internet pour signifier que le restaurant est en mesure d’accueillir un public déficient visuel.

Aujourd’hui plus d’une trentaine de restaurants ont franchi le pas et sont désormais accessibles aux personnes déficientes visuelles.

Comment faire : En contactant des imprimeries spécialisées en Braille ou des associations comme le CTEB ou Valentin Haüy (liste non exhaustive)

D’autres solutions existent néanmoins : un restaurateur orléanais Freddy Zerbib, a trouvé une alternative en créant une carte vocale pour malvoyants baptisée Kikoz. Le menu préalablement enregistré est énoncé au client et peut faire seul son choix.

Qu’est-ce que la carte Kikoz ? https://www.youtube.com/watch?v=JO3FByna7n0

Lettre d'info

Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’information de la Silver économie

Détails et inscription

Accéder à la FAQ

A découvrir

www.menuequilibre-artisan.com

L’application web indispensable pour créer des recettes et menus équilibrés

www.guide-domotique.com

Le guide des pros et des particuliers pour s’informer sur les usages de la domotique